louis beauvais

D'abord il y a le plaisir de se confronter à la pierre, ou à la malléabilité du métal , au froid et au chaud, le plaisir de découvrir, de se découvrir. Ensuite vient le plaisir de montrer, initiateur de rencontres et de voyage… Le travail de sculpture se fait en taille directe, à l'instinct. L’artiste ne cherche pas à faire du « beau », juste à déclencher l'imaginaire, à embarquer  le spectateur dans son tourbillon

© 2019 by Burosphere